Comment choisir un bon vin français ?

0
553

Référence mondiale dans la production du vin, la France compte de nombreuses AOC qui, depuis plusieurs années, s’illustrent par la qualité de leurs vins. Parfois, pour les consommateurs de vins, faire le choix de la bouteille idéale est un dilemme. Découvrez dans cet article les différents critères à considérer pour choisir un bon vin français.

Faire son choix en tenant compte de l’AOC

L’appellation d’origine contrôlée est le premier facteur qui influence la qualité d’un vin. En effet, celle-ci regroupe un ensemble de maisons ou de châteaux qui produisent du vin sur un territoire donné. Généralement, les vins d’une même AOC ont presque les mêmes goûts même si chaque producteur peut rajouter aux siens ses propres spécificités. Et cela parce que le climat et d’autres facteurs du terroir impactent la production. 

Par exemple, les vins du Château Haut Gléon ont presque les mêmes caractéristiques que les autres vins produits dans l’AOC Corbières. Certaines AOC françaises se sont imposées dans le monde entier en raison de la qualité typique de leurs vins.

Faire son choix en tenant compte de l’expérience de la marque

Bon nombre des marques de vins français ont une existence qui date des siècles. Avec le temps, celles-ci ont fait leurs preuves et font l’unanimité de nos jours chez presque tous les consommateurs de vins. D’ailleurs, ce sont ces marques anciennes qui ont fait de la France une référence planétaire en matière de production de vin. Même si les nouvelles marques produisent également de vins de qualité, il faut néanmoins qu’elles fassent encore leurs preuves avec le temps. Privilégiez donc les marques qui ont déjà de longues années d’existence.

Faire son choix en tenant compte des accords mets et vins

En effet, les accords mets et vins sont un critère très important. Les vins ont des caractéristiques distinctes qui peuvent être remarquées au niveau de leurs couleurs, de leurs fluidités, de leurs ténacités, etc. Vous trouverez par exemple :

  • des vins rouges ;
  • des vins rosés ;
  • des vins blancs ;
  • des vins doux ;
  • des vins sucrés ;
  • des vins alcoolisés ;
  • des vins fluides.

Chacun de ceux-ci se rapporte à des plats spécifiques. Il faut donc prendre en compte l’occasion à laquelle vous souhaitez déguster votre vin et le plat que vous envisagez de consommer avant la dégustation. Ceci vous permettra de choisir le vin approprié.

Faire son choix en tenant compte du millésime

Contrairement à ce qu’un grand nombre de personnes pensent, le millésime ne renvoie pas à l’année où le vin est mis en bouteille. Il renvoie plutôt à l’année à laquelle les raisins ont été récoltés. Parfois, le millésime a lieu quelques mois, voire des années, avant la mise en bouteille du vin.

Le millésime est un critère important dans le choix du vin parce qu’il est un indicateur qui renseigne sur le profil gustatif de celui-ci. Avec le réchauffement climatique, les saisons ne sont pas toujours semblables. Le millésime d’une année peut donc se différencier de celui d’une autre. Ce qui fait que les vins de chaque millésime sont typiques.