6 façons pour payer moins d’impôts de manière légale en 2020

0
803

Comme tout contribuable, vous souhaitez payer moins d’impôt de façon légale. En effet, un impôt est une charge que vous supportez. Ainsi, en payant moins d’impôt, vous pourrez réaliser plus de bénéfice. Vous vous posez la question de savoir comment y arriver?  Voici 6 astuces pour payer moins d’impôts de façon légale en 2020.

Investir dans le secteur de l’immobilier

Investir dans le domaine de l’immobilier est l’une des meilleures façons de payer moins d’impôt en 2020. L’immobilier est actuellement un secteur important et promu par l’État. Pour attirer plus de bailleurs ou d’investisseurs dans ce secteur, il est tout à fait normal de procéder à une réduction du paiement des impôts pour les acteurs du BTP. Pour formaliser cette décision prise par le gouvernement français sur la baisse du paiement des impôts immobiliers, plusieurs lois de défiscalisation immobilière existent. Pour exemple, nous avons la loi Pinel dont l’objectif est d’attirer plus d’investisseurs pour la construction de logement dans les grandes villes de la France. En effet, ces villes sont celles où les besoins en logement sont les plus élevés.

En plus de cette réduction fiscale, le secteur de l’immobilier étant en forte croissance, cela constitue une bonne affaire pour les investisseurs. Si vous préférez les logements meublés, vous pourrez donc bénéficier d’une autre loi appelée loi Bouvard. Cette loi vous donne la possibilité de bénéficier de 11 % de réduction sur vos impôts.La réduction de l’impôt immobilier s’étale sur 6 ou 9 ans voire même 12 ans. De plus, si vous êtes éligible à la réduction Pinel pendant que votre logement est localisé en France, vous pourrez toujours continuer à bénéficier de cette réduction même si vous effectuez un transfert de votre résidence fiscale dans un pays autre que la France.

Vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 85 % lorsque vous acceptez louer votre maison à un prix abordable aux ménages modestes pendant 6 ans. Si au lieu de construire un logement vous préférez plutôt rénover une ancienne habitation, vous pourrez bénéficier dans ce cas d’une réduction d’impôt variant de 10 à 21 %. Cette rénovation de logement concerne les habitations situées dans les quartiers délabrés.

Investir dans les travaux de rationalisation de l’énergie

En plus du secteur de l’immobilier, celui des énergies, notamment les énergies vertes bénéficient d’une réduction dans le paiement des impôts. Cette réduction d’impôt est appelée Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). En effet, les énergies renouvelables sont de plus en plus valorisées partout dans le monde, car elles sont respectueuses de l’environnement et participent de ce fait à la préservation de la planète.

Dans l’objectif d’amener plus de personnes à se tourner vers cette forme d’énergie, plusieurs mesures ont été prises par le gouvernement notamment celle de la réduction de vos impôts. En 2020, il faut noter que le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique devient une prime énergie. En effet, cette prime constituera une aide orientée vers les ménages pauvres avec un besoin d’énergie. Cette réduction d’impôt concerne exclusivement les propriétaires de logement effectuant des travaux de rationalisation d’énergie entre le 1er et le 31 décembre 2020. Néanmoins, quelques conditions sont indispensables pour bénéficier de cette réduction d’impôt. Il s’agit entre autres de :

  • vivre en France ;
  • effectuer des travaux de transition énergétique avant le 31 décembre 2019.

Quelques logements éligibles pour bénéficier de cette prime en 2020

Pour bénéficier de cette réduction d’impôt, il faudrait que le logement concerné soit l’habitation principale du bénéficiaire, le logement doit être basé en France ou dans les outre-mer, le logement doit avoir une ancienneté de 2 ans.

Investir dans une petite ou moyenne entreprise

La troisième façon pour vous de payer moins d’impôts est d’investir votre argent dans les petites et moyennes entreprises ou d’en créer une vous-même. En effet, la création d’entreprises dans un pays participe au développement économique de ce dernier.

Ainsi, pour encourager la création d’entreprises en France, plusieurs dispositions ont été prises par le gouvernement. C’est le cas de la loi sur la réduction d’impôt pour les petites et moyennes entreprises. Vous avez ainsi le choix d’investir dans les fonds d’investissement de proximité (FIP) ou d’opter pour les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI). Lorsque vous décidez de créer votre propre entreprise ou d’investir dans une petite ou moyenne entreprise, vous bénéficierez donc d’une réduction d’impôt d’environ 18 %. Cependant, avant de vous y lancer, il est important de faire très attention, car investir dans les petites et moyennes entreprises comporte beaucoup de risque. Pour cette raison, il est conseillé d’investir dans plusieurs et différentes entreprises à la fois afin de minimiser les risques de perte de capitaux.

Les points à vérifier avant d’investir dans une petite ou moyenne entreprise.

Avant d’investir dans une petite ou moyenne entreprise, vous devez vous rassurer du sérieux de ladite entreprise. Voici une liste non exhaustive des différents points à vérifier avant de vous y lancer.

  • Vous devez vous assurer que l’entreprise dans laquelle vous souhaitez investir a un avantage fiscal ;
  • Vous devez vous assurer que l’entreprise dans laquelle vous désirez investir a une bonne santé financière ;
  • Pour finir, vous devez assurer qu’il existe une bonne collaboration entre les actionnaires de ladite entreprise.

Faire des dons

Les dons sont des aides financières qui participent à la vie sociale d’un pays. De ce fait, il est important d’encourager les donateurs à travers une réduction d’impôt sur les dons. Ainsi, toutes personnes désireuses de faire un don peuvent bénéficier jusqu’à 66 % de réduction d’impôt. Avec cette réduction d’impôt, vous êtes à présent libre de réaliser des dons partout en France.

Pour bénéficier de cette réduction d’impôt, vos dons doivent aller à l’endroit d’un large public. Vous pourrez par exemple faire des dons aux fondations, aux ONG, aux associations de personnes démunies, aux associations de personnes malades, aux associations d’enfants déscolarisés et autres. Vos dons peuvent être faits par cartes bancaires directement sur le site des fondations ou des ONG. Vous pourrez également opter pour les chèques. Le tout dépend du bénéficiaire vers qui s’adresse votre don.

Faire appel à un salarié à domicile.

Plusieurs ménages font de plus en plus appel aux salariés à domicile pour réaliser certaines tâches domestiques. Vous ne le savez peut-être pas, mais solliciter un salarié à domicile pour la réalisation de certains travaux vous fera payer moins d’impôt. Plusieurs travaux sont concernés par ce type de réduction d’impôt. Nous avons par exemple, le travail de femme de ménage, les gardes d’enfants, la préparation des repas dans les cantines, l’assistance aux personnes âgées ou handicapées.

Grâce à cette réduction d’impôt, vous n’aurez plus à vous stresser quand vous devez par exemple faire appel à une baby-sitter pour veiller sur vos enfants. Si vous êtes une personne âgée et que vous êtes dans l’incapacité de réaliser certains travaux chez vous, vous pourrez désormais faire appel à une femme de ménage sans vous soucier pour le paiement de vos impôts.

Investir en numéraire dans une entreprise de presse

Si vous avez investi dans une entreprise de presse alors vous êtes également éligible à une réduction d’impôt. Toutefois, il existe plusieurs conditions auxquelles vous devez être éligible avant de bénéficier de cette réduction d’impôt. Pour bénéficier de ce type d’impôt, vous devez :

  • souscrire à un capital de presse entre le 19 avril 2015 et le 31 décembre 2019 ;
  • souscrire à un capital de presse dans un journal destiné principalement aux informations politiques ;
  • souscrire à un service de presse en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here